Thursday, September 9, 2010

Knowing Yourself Well Leads to Greater Success

The end of high school and the transition to post-secondary education represent a significant turning point in the lives of young adults. Choosing the right and appropriate college or university program is the first hurdle towards a well-paying and interesting job. In today's world, post-secondary education is the key to success.

Unfortunately, too many young people choose their post-secondary program without really taking the time to seriously think about it. A haphazard choice is the main cause for dropping out of a college or university program. Dropping out has numerous negative impacts: loss of self-esteem; fear of making another mistake; limiting oneself to small jobs that do not pay well; difficulties in motivating oneself to go back to school.

How many young people manage to know themselves well enough to choose an appropriate post-secondary education program? Very few: in fact, according to certain studies, not even 30 % of those who are finishing high school. This means that up to 70 % of young adults make a more or less realistic choice.

Bien se connaître pour mieux réussir

La fin des études secondaires et la transition aux études postsecondaires constitue une période charnière dans la vie des jeunes adultes. Un choix réaliste et ajusté d'un programme à l'université ou au collège est la première condition à remplir pour accéder à un emploi bien payé et intéressant. Car pour réussir aujourd'hui, les études postsecondaires sont la clef du succès.

Malheureusement, beaucoup trop de jeunes font un choix d'études postsecondaires sans réellement prendre le temps d'y réfléchir sérieusement. Un choix irréfléchi est la principale cause d'abandon d'un programme à l'université ou au collège. Un abandon cause beaucoup d'effets négatifs : perte de l'estime de soi, crainte de se tromper à nouveau, limitation à des petits emplois mal payés, difficultés à se motiver pour retourner aux études.

Combien de jeunes parviennent à développer une connaissance de soi suffisante pour faire un bon choix de programme d'études postsecondaires? Très peu, en fait, selon certaines études même pas 30% des finissants et des finissantes du secondaire. Cela veut dire que jusqu'à 70% des jeunes font un choix plus ou moins réaliste.